Air Max 41

Si taper sur les Knicks est un des jeux préférés de la planète basket au quotidien, la réalité actuelle liée aux récents événements ne peut que nous mener vers une triste conclusion : James Dolan et Phil Jackson sont littéralement en train de tuer la franchise.

Breaking news ? Pas vraiment. On le savait depuis longtemps, le duo n’était pas sur un nuage depuis des mois avant de soudainement chuter dans les profondeurs abyssales. Non, malheureusement pour les habitants de la Grosse Pomme, vivre sous la dictature de Dolan et Jackson est un supplice qui date et ne semble pas sur le point de se stopper prochainement. Et c’est justement ce point qu’il faut souligner aujourd’hui, en reflet des faits qui se sont dernièrement déroulés dans les couloirs du Madison Square Garden. Car autant une mauvaise saison sportive peut avoir lieu aux quatre coins du pays de l’Oncle Sam, autant ce qui se produit globalement cette année à New York est un véritable cauchemar éveillé, qui aura des répercussions nombreuses sur l’avenir de la franchise. En toute honnêteté ?

C’est limite si on pourrait regarder la campagne de 2014-15 terminée avec 65 défaites en 82 rencontres et posséder un sentiment de nostalgie. Sur le parquet, le produit proposé était peut-être un des pires que Spike Lee et ses apôtres pouvaient envisager, mais l’hémorragie s’arrêtait une fois que les quatre lignes du MSG étaient vidées de tout joueur. Alors que depuis quelques semaines, les affaires entachant l’image long-terme des Knicks se sont accumulées à une vitesse grave.

Jordan 3 Air Max

Si tout est permis le vendredi, ça n’est absolument pas grâce à Arthur ni Claudia Tagbo mais bien évidemment grâce à Shaquille O’Neal. Son Shaqtin’ A Fool hebdomadaire est désormais attendu de pied ferme par toute une communauté voulant se taper des barres avant le week-end et, bonne nouvelle d’ailleurs, le week-end pointera bientôt le bout de son nez. Alors keep cool, on s’occupe de votre premier cadeau.

Quatrième candidat de la semaine au Panthéon de la connerie, Jonas Valanciunas, qui ne prend même plus la peine de se lever pour shooter. Y’a qu’à tous se coucher en fait, ça ira plus vite. Y’a qu’à tous se mettre à la natation aussi si le basket ne vous plait plus. Idem pour Luigi Datome, qui participe pleinement à l’internationalisation du Shaqtin’ A Fool en se payant une tranche comme vous n’en verrez que chez votre boucher charcutier. Jean-Michel Planche, Jean-Michel Tranche même combat, seule la honte l’emporte au pays de la gorgette.

Tobias Harris, Doug McDermott, James Harden, Jonas Valanciunas et Luigi Datome, cinq hommes unis pour une même cause, celle de faire du basket un sport aussi sérieux qu’un épisode de H. Big up les gars, bien ouej.Et on commence avec ce génie de Tobias Harris qui tente de reproduire à la perfection les gestes d’Uncle Drew mais… avec l’agilité d’un grand-père plein d’arthrose et l’équilibre d’un mec bourré comme un âne. Why not. On enchaîne rapidement avec un Doug McDermott à qui Fred Hoiberg va visiblement devoir ré-expliquer les règles du jeu, juste le temps de constater que James Harden a trouvé une nouvelle stratégie pour obtenir des fautes. Askip comme disent les jeunes, Ramesse aurait même décidé d’aller défier Teddy Riner à Tokyo en 2020, même qu’il aurait annoncé vouloir se… défendre. Harden. Défendre. Ok d’accord.