Air Max 41

Si taper sur les Knicks est un des jeux préférés de la planète basket au quotidien, la réalité actuelle liée aux récents événements ne peut que nous mener vers une triste conclusion : James Dolan et Phil Jackson sont littéralement en train de tuer la franchise.

Breaking news ? Pas vraiment. On le savait depuis longtemps, le duo n’était pas sur un nuage depuis des mois avant de soudainement chuter dans les profondeurs abyssales. Non, malheureusement pour les habitants de la Grosse Pomme, vivre sous la dictature de Dolan et Jackson est un supplice qui date et ne semble pas sur le point de se stopper prochainement. Et c’est justement ce point qu’il faut souligner aujourd’hui, en reflet des faits qui se sont dernièrement déroulés dans les couloirs du Madison Square Garden. Car autant une mauvaise saison sportive peut avoir lieu aux quatre coins du pays de l’Oncle Sam, autant ce qui se produit globalement cette année à New York est un véritable cauchemar éveillé, qui aura des répercussions nombreuses sur l’avenir de la franchise. En toute honnêteté ?

C’est limite si on pourrait regarder la campagne de 2014-15 terminée avec 65 défaites en 82 rencontres et posséder un sentiment de nostalgie. Sur le parquet, le produit proposé était peut-être un des pires que Spike Lee et ses apôtres pouvaient envisager, mais l’hémorragie s’arrêtait une fois que les quatre lignes du MSG étaient vidées de tout joueur. Alors que depuis quelques semaines, les affaires entachant l’image long-terme des Knicks se sont accumulées à une vitesse grave.