Air Max 50€

The athlete normally gives you a range of great insights to develop and design the shoes, but with working on an icon, the only insights you’ll get are from the lovers and haters of the icon, the people who originally worked on the icon, as well as the people who don’t wear the icon. Once you open the narrative, you really start to think about every stitch on the shoe because there must be reasons behind it.So as a designer, you have to look back and ask yourself, “What is still relevant today?” That’s really how we came up with using Flyknit and created the lightest AF1 ever.Having worked on the AF1 already, if you could pick another icon from Nike’s archive to re-work, which would it be?That’s a good question…I would probably say the Command Force because it was such an iconic shoe for a period of time. You automatically think of the Command Force showing up in White Men Can’t Jump and also what it meant for the ’90s.

I was in the team that brought it back around two years ago and we literally spent so much time replicating the speckle/volt paint feature so that it looked exactly like the original.Flyknit Command Force?It could be something else by then! It might be some other innovation we haven’t even dreamed up yet! I think that challenge to me just feels like a really interesting one.I’ve read that you draw inspiration from anything and everything. What has been the most ridiculous source of ideas to this day?Probably the one that most people know is the LeBron “Cork.” It was just like, “what do you do when you win a championship?” You pop a bottle. So we literally took that idea and applied it to a shoe. When we shared it with LeBron, he was like, “that’s amazing!”

That was actually the first extension (into lifestyle) we ever did. The whole point of doing it was that we wanted to tell LeBron that we’re right behind you for the championship and this is the shoe that is going to be symbolic for your first championship – and the rest was history.What are your thoughts on people bringing technical shoes to the streets? Do designers somehow have that perspective in mind when designing?Most of the time, the aim is to think about how a shoe can be worn 24/7. We’re in a point in time now of sneaker culture where it’s a competitive advantage to think how the shoe can be worn from the boardroom to the street. For me, personally as a designer, also as a purveyor of sneaker culture, the biggest passion is how to push the culture to a number of different places.

Air Max 0 oreo

1998 was a banner year for Air. In addition to underrated shoes like the AM ’98 and Tinker Hatfield’s revolutionary Zoom Talaria, the Air Max Plus stands out as my personal favourite. One of the first shoes worked on by unsung sneaker design hero Sean McDowell, currently the VP of Design & Innovation at Converse, the Air Max Plus introduced the concept of “Tuned Air,” providing strategically-placed air bags at the heel and forefoot. Technology aside, the gradient upper embodied the neon clubwear styles of the time, and the sneakers found a second life as a the go-to kicks of seedy European hooligans and youthful ravers alike. I’ve always appreciated the tasteful colour fade, preferring the more versatile Hyper Blues to the other OG colorway, the bolder Orange Tigers.

Okay, here’s the thing: this isn’t actually my favorite 95 drop. I could’ve picked any or all of the colorways. Cos the point is with the 95, it’s not about the colorway, it’s about the shape. To me, the sneaker’s aggressive-organic presence at the end of your leg looks less like a sneaker and more like some futuristic footwear device designed by H.R. Giger. But it was a young Sergio Lozano’s truly experimental design, the first to feature Air support in the forefoot and which took inspo from the human body, that truly pushed the boat out. The 95 served as a vital aesthetic stepping stone to every important Air iteration that followed. Designed both for the hard nuts on the streets and the utopian kids in the clubs, sack your TNs, your 97s or 98s, this is the original bad boy raver.

The ’97 isn’t merely the most aesthetically pleasing Air Max model, it’s also the most conceptually complete. There’s the reference to Japanese bullet trains, which I have to admit is a bit tenuous, but what I really love is how perfectly it nails the Y2K aesthetic. The AM97 looks like it was designed to match the Sony Minidisc players of that era. It’s a snapshot of turn-of-the-millennium futurism that looked so forward-thinking then, but is so endearingly dated now – which is precisely what makes it so era-defining. It looks the way that Bomfunk MC’s Freestyler sounds, and you’ll be hard-pressed to find a shoe so in sync with the zeitgeist of its time.

Air Max vapor

On a vu dernièrement que les Air Penny 4 se pointaient dans un nouveau coloris. Ce ne sont pas les seules pompes portées par Anfernee Hardaway qui sortent dans une version remise au goût du jour. En effet, les Nike Air Foamposite One débarquent dans une teinte cuivrée, comme nous l’avions justement évoqué.C’est un coloris historique qui revient donc, avec cette version Copper des Nike Air Foamposite One. Si le modèle fête ses vingt piges, la paire cuivrée avait quant à elle vu le jour en 2010. Si la base s’appuie sur du cuir de daim et du mesh noir, la touche bling bling est apporté par la couleur appliquée à la mousse. En effet, le composant Foamposite est cuivre, comme le nom de la pompe le laisse penser (copper = cuivre pour les non-bilingues). On a bien entendu toujours la présence de fibre de carbone sur la semelle intermédiaire alors que pour boucler le modèle, la semelle extérieure est translucide.

Le cuivre se retrouve également au niveau des logos, comme sur le “One Cent” au-dessus du talon rappelant qu’un certain Penny a pu chausser le modèle, ou encore le petit Swoosh disposé à l’avant des pompes.C’est le 20 avril que sont attendues ces Nike Air Foamposite One Copper, en particulier chez notre partenaire Basket4Ballers qui les propose pour sa part depuis le 17 du mois. Il faudra débourser 219,90 euros pour se les offrir. Le prix du cuivre si on suit son cours sur les grands marchés financiers. L’occasion pour fêter avec Nike les 20 piges du modèle.La gamme LeBron continue son évolution. Après les LeBron IX, et X très réussies, Nike a d’ores et déjà donné un aperçu de la petite dernière. On ne sait pas encore si cette version est la définitive, mais elle devrait tout de même bien y ressembler. Le MVP les a lui même testées récemment.

Le design est toujours aussi bien pensé, bien que la marque semble avoir délaissé le Zoom Air sur toute la longueur de la chaussure, présent sur les LeBron X. James désirant du confort et de la réactivité aux mouvements avant tout, la marque semble avoir entendu son message. La tige du modèle serait un dérivé de la Foamposite : l‘Armorposite. Des termes très techniques et difficiles à comprendre on vous l’accorde. Selon certaines rumeurs, ce serait les plus légères jamais créées de la gamme LeBron. On rappelle qu’il ne s’agit que de la version d’essai, des modifications devraient être apportées. On en apprendra certainement plus dans les semaines à venir…

Max Air compressor parts

Retro inspired and infused with new technology, the Nike Flywire Air Max 90 was first introduced at the Nike Sportswear launch in Beijing. Traditional AM 90 sole at rear, free outsole at forefoot. A lightweight canvas upper is held together by flywire for optimal performance at minimum weight. This black and royal make up is due in August. (via KixandtheCity). Details after the jump.Le PSG s’arrête en quarts de finale de la Ligue des Champions. Après un match nul 2-2 à l’aller, les Parisiens ont fini par s’incliner 1-0 mardi soir sur la pelouse de Manchester City.Avec son équipe expérimentale en 3-5-2, auteur d’un départ très inquiétant, Paris a certes outrageusement possédé la balle en première période (69%), mais il n’a rien su en faire en se montrant incapable d’attaquer correctement. Surtout, fait pour rassurer derrière, ce schéma a complètement fragilisé l’arrière-garde.

Après avoir mis son équipe en danger par plusieurs pertes de balle, Aurier, encore lui, a même provoqué un penalty (30), raté par Sergio Agüero.La blessure et la sortie de Motta (44) auront permis à Paris de passer à quatre derrière mais avec Aurier aux côtés de Silva dans l’axe, le compte n’y était toujours pas. A la 61e minute, le PSG a enfin aligné un visage plus conforme au quotidien lorsque Aurier a quitté la pelouse. Marquinhos, plus tôt remonté au milieu faire le nombre, est redescendu d’un cran. Paris s’est alors montré plus dangereux, menaçant Hart à plusieurs reprises.Mais le mal était déjà fait au sein d’une équipe sûrement déstabilisée depuis bien longtemps par tous ces changements et alors privée à ce moment-là de vrais milieux défensifs de métier que ne sont ni Pastore ni Rabiot.

Comme à l’aller, sa domination territoriale n’a pas été récompensée, de Bruyne (76) mettant fin à ses espoirs de qualification en demi-finale au moment où Paris semblait enfin en mesure de marquer.In addition to their Air Max ’93 “Maximum Air” pack, size? teamed up with Nike on two more pairs of sneakers – a reworked Air Max ’93 and Air Huarache. Both sneakers come outfitted in a stunning ocean-deep azure colorway with purple accenting. The Air Max ’93 forgoes the mesh side paneling and subs in neoprene in favor of a subtle flip-up atop an all-black 270 Maximum Air unit. The Air Huarache, meanwhile, stays true to its classic cut-and-sew form set against a clean white midsole and black outsole setup. The sneakers are due for a November release but we’ll be sure to keep you updated as we hear more.

Air Max Nike femme

Cette Roshe Run appelée « Smoky Lotus » sera donc très colorée grâce à un mélange de motifs de fleurs : du vert, rose et bleu. Nous obtenons donc un parfait contraste avec le upper noir en toile et la semelle, pour laquelle nous retrouvons le traditionnel blanc donnant tout son charme à cette sneakers.Alors si vous êtes conquis par la nouvelle Nike Roshe Run « Smoky Lotus », vous pouvez vous rendre sur le store new-yorkais de Rise et pré-commander votre future paire !Mais où s’arrêtera Nike avec son modèle Roshe Run ? Après vous avoir présenté plusieurs dizaines de modèles différents depuis des mois, nous revenons avec une nouvelle création de la marque au swoosh : la Nike Roshe Run NM Woven SD ! Après avoir dévoilé un premier modèle en daim, Nike a présenté deux nouvelles éditions toutes aussi inédites.

Le résultat devrait plaire aux sneakerhead puisque nous avons trois modèles exceptionnels, tant par les matériaux utilisés que par leur upper tissé que nous avions déjà aperçu sur quelques modèles.Dans le détail, nous obtenons donc :Une première Roshe Run disposant d’un revêtement en daim noir intégral accompagné d’une semelle divisée en deux parties : une blanche et l’autre tri-color (gris, rose et jaune).Un second modèle composé en grande partie d’un cuir gris de haute qualité, d’une touche de daim pour le talon et d’une semelle blanche traditionnelle.La dernière édition est quant à elle un genre de mix des deux autres avec du cuir noir, du daim noir pour le talon, un upper tissé et une semelle blanche.

A noter que le swoosh est bien évidemment présent mais de manière discrète avec un contour perforé.Ces trois nouvelles Nike Roshe Run NM Woven SD reprennent donc parfaitement la silhouette du modèle déjà très travaillé chez Nike tout en lui donnant une allure très luxueuse et parfaite pour faire la transition entre le printemps et l’été. Il faudra compter environ 138€ pour vous procurer l’une de ces sneakers chez les meilleurs revendeurs comme Titolo par exemple : par ici et ici.

i love Air Max

Nike à le vent en poupe ces dernières semaines et nous propose une énième version de sa Air Max 90 mais pas n’importe laquelle.Cette fois, la marque à la swoosh se joue des matières et créant des modèles totalement uniques en leurs genres.A l’occasion de l’anniversaire de la chaussure, les designer de la marque ne lésine pas sur les moyens créatifs pour imaginer des versions hors du communs.Au programme, du liège, du cachemire, de la soie , du cuir de serpent ou encore de la laine, chacun des nouveaux modèles à son détail choc. Des versions de la basket aux couleurs chaudes et aux matières inédites !Les modèles sont disponibles dès ce lundi sur Size?.

Nike lance le coup d’envoi des saisons chaudes avec son pack « sunset » qui s’inspire du ciel d’été et du soleil couchant.Plusieurs silhouettes de baskets sont retravaillées dans ce pack : la Nike free Socfly, la Nike Roshe Run NM, la Nike Air Max 90 et la Nike Pegasus 83 dans des tons jaunes orangés en contraste avec des nuances plus roses et violines. Le pack ne comprend pas seulement des baskets mais aussi une veste très colorée qui ressemble à un véritable coucher de soleil, les couleurs flashy sont accentuées par les fermetures de couleur blanche et le logo Nike situé au niveau de la poitrine, blanc également.

Les modèles emblématiques Air Max 95 et Air Huarache de Nike restent les silhouettes favorites des fans depuis plus de 20 ans. Cette année, Sergio Lozano et Tinker Hatfield retravaillent ces deux runnings dans un rendu « Dusted Clay« .Le duo dote ce pack de nubuck, de daim, de maille et de toile, dans une palette de couleurs sophistiquées, marron et rose. Le modèle Air Max 95 se trouve au sommet d’une semelle intercalaire blanche avec les unités Max Air et d’une semelle extérieure noire. Tandis que la Huarache possède une semelle intercalaire blanche et une semelle inférieure en gomme.La Nike Air Max 95 et l’Air Huarache du pack « Dusted Clay » sont dès à présent disponibles au prix de 159 € et 119 €. Choppez votre paire chez certains détaillants de Nike tels que SNKRS.

Air Max en cuir

Première de notre liste, la célèbre Air Max 1 qui s’est vue offrir un traitement en Flyknit cet été ! Plus légère que le modèle OG, cette sneakers dans des tonalités sombres vous étonnera par son confort et sa légèreté. Côté Bon Plan Courir, cette paire est proposée à -40% ce qui vous permettra de vous procurer cette Air Max 1 Ultra Flyknit pour moins de 100 euros !Autre Bon Plan proposé par Courir, la paire de Timberland 6IN Premium Boot ! Un classique toujours agréable à porter, cette paire de chaussure se voit attribuer une réduction de 20% dans ses deux coloris phares. Surnommée « Yellow Boot », cette incontournable de la culture streetwear est un must have à ne manquer sous aucun prétexte.

On termine notre sélection Courir par un modèle qui a fait son grand retour en 2015-2016 : la Nike Air Max 95 ! Ce modèle ayant marqué toute une génération de passionnés de sneakers, se voit aujourd’hui déclinée en plusieurs coloris dont celui que vous pouvez voir ci-dessous, proposé par Courir à moins de 130 euros ! De quoi convaincre de nouveaux futurs adeptes de la 95.Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, vous pouvez également profiter de réductions supplémentaires en passant au préalable par la case Cuponation ! De quoi mettre toutes les chances de votre côté pour un shopping réussi à coup sûr.

La célèbre et réputée marque de skateboarding lance deux nouveaux modèles inédits des mythiques Vans Old Skool et Vans Sk8-Hi. Les modèles sont totalement revêtis de suède gris anthracite et de noir, parfaits pour cet hiver.Le suède est à l’honneur en ces temps d’automne. Beaucoup de sneakers adoptent en ce moment ce daim qui rend tellement bien sur les chaussures et dont les coloris sont variables à souhaits. La Old Skool, paire adorée par tous les amoureux du skate, s’inscrit dans un suède gris anthracite, avec une traditionnelle semelle blanche. La Sk8-Hi est elle aussi ornée de suède mais cette fois-ci, en noir. La semelle reste là aussi blanche. Les deux paires monochromatiques font dans le simple mais efficace, et c’est loin de nous déplaire.

Air Max a personnalisé

Tracking all day movement using NikeFuel, the FuelBand SE allows you to track activities and the intensity of your workouts, connect and stay motivated with friends via Nike+ Groups, and connect with the app via Bluetooth 4.0 technology.The Nike+ FuelBand SE METALUXE silver edition launches on January 19 for $169 USD, in limited quantities from select retailers and nike.We spotted them already on the runway of the Hood By Air Fall 2014 show during New York Fashion Week and here they are now, officially released today. The Nike Lunar Force 1 High SP is the latest sneaker to have received the “Liquid Metal” treatment. The full upper comes in metallic silver and metallic gold options. The limited edition sneakers are a Tier 0 release and as such are only available at a few select retailers around the globe. Priced at $210, you can get a pair right now from Undefeated.

A solid new colorway of the Nike Air Max 90 PRM Tape has released this week. The sneaker comes with a metallic silver upper, black and infrared accents and speckled mid-sole and even laces. The outcome is an exciting premium version of the iconic running shoe, which received its latest update with the introduction of the taped upper. The Nike Air Max 90 CMFT PRM Tape Black/Metallic Silver is now in stock at Sneaker Politics.Nike brought Air Max Day to a new level this year with the first-ever Air Max Con celebrating the brand’s history of innovation. To nobody’s surprise, sneakerheads in New York City took the opportunity to dust off some gems and break out some fresh pairs. Here’s a look at what we’ve seen so far.

Classics like Infrared 90s and Neon 95s were naturally in abundance, but so were their upgraded counterparts from the patch series. Rare Air Max collaborations from the mid 2000s were also found among freshly unboxed pairs of cork and bleached denim Quickstrikes. Last year’s “new retro,” the Air Max Zero, was also a popular choice amongst the crowd.Rightfully rounding out the selection was the atmos x Nike Air Max 1 “Safari,” Nike’s first-ever collaboration on the silhouette that saw an updated re-release last month. Overall, the assortment of Air Max sneakers worn to the event showcased the shoes’ ability to transcend time and maintain relevance on the streets.Even though it was Air Max Con, it wouldn’t be an NYC event without some dedicated fellows in Jordan retros. At least the 4s have visible air.

Air Max one white

Destinée à être utilisée sur les terrains de basketball, la chaussure rendue populaire par Chuck Taylor sera très vite adoptée pour la vie quotidienne, ce qui marquera le début de l’ère Converse, qui durera jusqu’à la fin des années 1960, même si elles sont toujours très populaires de nos jours. Après la Converse, c’est au tour de la Stan Smith d’Adidas de se faire un nom, sur et en dehors des courts de tennis : créées par un tennisman français durant les années 60, puis rebaptisées courant 1970, les Stan Smith, dont une collection de 10 sneakers exclusives désignées avec Pharrell Williams a été vendue chez colette, restent les premières « vraies » chaussures de sport à être portées en dehors de la pratique d’une activité sportive.

Courant des années 80, les sneakers ont tendance à devenir de plus en plus montantes, et ce sont les Air Jordan, Air Max et autres Nike Dunk, chaussures de basket par excellence, qui deviennent dès lors très populaires. Toujours très prisées jusqu’à aujourd’hui, les sneakers restent un incontournable du style pour de nombreuses générations. Alors même si les modèles les plus récents sont ultra-sophistiqués et qu’ils paraissent toujours plus originaux, les marques n’ont fait que reprendre des classiques qui se vendent pour certains comme des petits pains depuis presque un siècle.

Vecteur de reconnaissance et de style pour tous les porteurs d’Adidas, Nike ou encore Converse, qui vient de lancer sa nouvelle collection Chuck Taylor All Star Brand chez Foot Locker, la sneaker ne risque pas de disparaître de si tôt, surtout si les générations à venir sont aussi fans de « vintage » que nous le sommes aujourd’hui.Plus d’actu sur SneakersBuscemi : Découvrez la fabrication à la main des sneakers de luxe (vidéo)Glenn Kitson : Le sneakers addict ambassadeur chez Foot Locker (interview)Pigalle x Nike Air Raid : Les nouvelles sneakers, un succès assuréadidas Stan Smith vs Nike Air Force One : Quelle sneaker blanche choisir ?

Air Max 70 euros

Totalement citadine, la basket est désormais la muse des créateurs. Streetwear ou non.Si vous êtes amateur de sneakers, votre placard à chaussures est désormais divisé en deux catégories. Les chaussures de sport pour le sport et les chaussures de sport pour la ville. Avec un budget plus conséquent, un troisième compartiment peut s’ajouter. Celui des chaussures de sport haut de gamme pour la ville. Car il ne vous viendrait jamais à l’idée d’enfiler vos tennis Lanvin, de prendre une raquette et d’aller jouer à la baballe. Comment la basket a-t-elle pu autant s’éloigner de toute pratique physique ?

Avec les années, les Stan Smith, Air Jordan ou autres Vans Sk8-Hi sont passées des terrains de sport à la rue. Mais aujourd’hui, elles-mêmes servent d’inspiration à de nombreux créateurs du milieu du luxe.Inutile de revenir sur les différentes cultures urbaines et musicales qui ont poussé des générations à porter des sneakers en toute circonstance dès les années 80. Dans les années 90, l’idée a franchi l’enceinte des villes. Mais depuis 10 ans, les amateurs se baladent tout autant sur l’avenue Montaigne qu’aux puces de Saint-Ouen. C’est bien de ces dernières que les directeurs artistiques des maisons se sont inspirés. Le flair du créateur Martin Margiela en est un bon exemple.

L’un de ses best-sellers, la basket Replica est – comme son nom l’indique – une réplique de la chaussure d’entraînement de l’armée allemande des années 70. Dior ne s’en est pas privé non plus et décline chaque saison le modèle devenu emblématique. Choisir un modèle mythique, l’adapter, y greffer des matières nobles. Si ce n’est pas une recette miracle, ça y ressemble fortement.Les couturiers seraient-ils en panne d’inspiration ? L’argument est difficilement recevable. Il faut également se placer dans le contexte de l’époque (début des années 2000). Une nouvelle génération de clients (au budget important) échappe aux marques de luxe. Amateurs de vêtements haut de gamme, ils ne sont pas pour autant prêts à renoncer à leurs Stan Smith une fois le week-end arrivé. Sans faire d’eux des modeux ultra-pointus, il paraissait alors logique de leur fournir leurs paires favorites, mais en version premium. Lanvin est rapidement devenu une référence en la matière.