Air Max 6pm

La collection sera disponible dans les points de vente partenaires de Barbour dès le 8 novembre.Décidément l’année 1996 inspire les marques liées au Basketball ! Après Air Jordan qui a ressorti un modèle faisant référence au All Star Game de 1996, c’est au tour de Nike de sortir une nouvelle Nike Air Zoom Flight 96 « Kobe Bryant » ! Cette nouvelle sneakers est un hommage à la star des Los Angeles Lakers qui foula les parquets de la NBA pour la première fois lors de la saison 1996 – 1997 !

Tandis que Kobe fera son grand retour lors de la repris de la saison le 28 octobre prochain, vous aurez le plaisir de pouvoir vous offrir de nouvelles Nike à l’effigie de la star des Lakers. Cette Air Zoom Flight 96 est entièrement revêtue d’un cuir blanc avec quelques touches dorées et pourpres rappelant ainsi les couleurs traditionnelles de l’équipe de Los Angeles. On retrouve enfin le mythique numéro 8 de Kobe Bryant sur le talon de la sneakers.Cette Nike Air Zoom Flight 96 « Kobe Bryant » est disponible chez les meilleurs revendeurs comme Kinetics par exemple.

Nike a créé une Lebron 12 spécialement pour le lifestyle. Pour les amoureux de la sneakers créée pour les amateurs et les champions de basket ball, il est désormais possible de porter à la ville une paire de Lebron.Celle ci est positionnée sur une semelle simple. L’ensemble est très graphique, noir, avec des « picots » incrustés sur le dessus de la chaussure, les lacets sont soutenus par une partie rouge, et le message « Protect me from myself » y est inscrit.La paire est dispo sur le site Nike Sportswear.Saucony lance un nouveau modèle avec la Grid 9000, une sneakers au design high tech, et de belles couleurs sur 4 modèles différents aux couleurs automnales, avec parfois une touche de couleur, comme ce modèle avec une pointe de jaune, ce modèle totalement rouge ou la quatrième paire, a dominante orange.

Air Max 6pm

Exit les détails de la vie de Damian Lillard sous la semelle comme on avait pu le voir sur les Lillard 2. Cette fois-ci, ce sont des lamelles qui prennent différentes direction en fonction de leur emplacement sous le pied qui assurent la traction pour les Dame 3. À l’instar des chevrons qu’on trouve présents sur de nombreux modèles, cela permet de couvrir un beau panel de mouvements. Votre serviteur n’étant pas le plus grand des crosseurs du monde, loin de là, il peut difficilement dire qu’il a trouvé un dribble et un changement d’appui mettant à défaut ce système de traction. Petit bémol tout de même qui privera la Dame 3 de la note maximale : si votre semelle est poussiéreuse, pensez bien à mettre un coup de chiffon, et de façon un peu régulière pour ne pas perdre en accroche.

La paire testée correspondait bien à ma pointure, même si un léger espace était présent au niveau des orteils. Rien de bien gênant ni problématique. Tout d’abord parce que la taille en-dessous n’aurait probablement pas été enfilable vu mon cou de pied, mais surtout parce que même avec ce “souci”, le pied se trouve tellement tenu par l’empeigne fait d’une pièce unique et la pièce de tissu supplémentaire pour le système de laçage qu’on ne s’en rend pas compte en jouant. Est-ce que ce dernier peut améliorer également le confort ? Je ne saurais dire, je l’ai laissé tel quel et cela me convenait parfaitement. Donc je n’ai pas particulièrement eu envie de tout gâcher en faisant n’importe quoi. Par contre, impossible de rajouter les chevillères en laissant les lacets comme tel, mais cela vient aussi d’un cou de pied trop fort. Au final, nous sommes obligés de noter le bémol de la longueur, car potentiellement cela peut être plus problématique en fonction de la forme du pied.

Rien à redire sur les matériaux utilisés. On apprécie l’empeigne en FUSEDMESH sans couture. Les habituels emplacements de couche supérieurs sont liés au mesh et recouvert au niveau du TPU. Si cela permet de rendre la chaussure plus légère, on peut craindre que niveau résistance ou longévité cela ne soit pas top. Adidas prétend l’inverse et nous n’avons rien remarqué de particulier malgré l’utilisation intensive lors du test. Bon ok, on ne parle que de quelques heures et vous souhaiterez certainement les utiliser plus longtemps. On vous comprend et on garde ce point à l’œil mais sincèrement, on est plutôt bien rassurés.

Air Max 6pm

George nous a beaucoup apporté ces dernières années, il a été d’une aide précieuse afin de nous aider à atteindre notre meilleur niveau sur ces 5 dernières années, mais on n’a jamais vraiment eu de pur meneur ici et lorsqu’on en a eu l’opportunité de faire un transfert avant la Draft afin de récupérer Jeff, on s’est lancé. Donc maintenant on a un meneur, et on continue à compléter l’effectif, en prenant notamment Thaddeus Young qui est un vrai bon ailier-fort selon moi. Paul George peut jouer en tant qu’arrière ou ailier, on a essayé de chercher un ailier ces derniers temps et on a parlé avec Paul de la possibilité de le faire jouer poste 2, il est très ouvert face à cette idée. On a aussi recruté Al Jefferson, il va pouvoir apporter un vrai plus à notre banc donc on continue à compléter notre effectif, si on trouve quelqu’un pour rentrer dans notre cinq majeur on le fera et si ce sera pour renforcer notre banc on le fera aussi.

La question qu’on peut se poser, c’est la suivante : autant pour George Hill on peut comprendre que Bird était fâché, autant peut-on vraiment affirmer que Jeff Teague est un pur meneur…? Offensivement, il est clair que le nouveau poste 1 des Pacers a un temps d’avance sur l’ancien en place, mais niveau régularité les fans des Hawks pourront eux aussi lever les yeux au ciel en rappelant le nombre de rencontres durant lesquelles Jeff pouvait reculer devant le challenge. Le point positif pour Teague, c’est qu’on semble clairement porté vers un nouveau style de jeu ultra-offensif dans l’Indiana, ce qui va clairement aller avec ses capacités. Maintenant, est-ce que son arrivée va faire de la franchise une pointure à l’Est ? Cela reste à voir. Le recrutement de Bird a été assez agressif, en renforçant son cinq majeur grâce à des pièces excitantes, mais les opérations ont été nombreuses et il faudra du temps pour que tout ce petit monde se mette en place. De Nate McMillan à Young, Jefferson, Teague, tout en devant faire avec les départs de Solomon Hill, Mahinmi et George Hill, ce n’est pas rien.

Jeff Teague sait pourquoi il a été recruté, et il sait quelles seront ses missions cette année. Apporter davantage d’impact offensif, proposer une alternative en attaque aux côtés de Paul George, l’idée est là mais l’exécution sera observée à la loupe.