Air Max 90 ultra br

Nike a dévoilé lors du show de Rochambeau à la Fashion Week homme de New York la nouvelle silhouette de la Nike Air Chapuka. Cette dernière est sortie pour la première fois en 2001. Aujourd’hui, la marque de sport a décidé de la moderniser en apportant quelques changements. La basket garde tout de même ses découpes sur le côté Moins flamboyante que l’ancienne, la nouvelle Nike Air Chapuka est fabriquée avec un daim de haute qualité et une semelle extérieure blanche. Chaque sneakers possède deux couleurs. Les coloris utilisés sont bleu marine et couleur sable, beige et orange, blanche et beige.

Nike n’a pas encore annoncé la date de sortie de la nouvelle Nike Air Chapuka Produite chez Nike, cette créature de course que l’on trouve au nom de Nike Air Zoom Spiridon marie à merveille une technologie de pointe et un design ultra propre. Gage de confort mais également de performance ce monstre est en réalité un doux bijoux.La Spiridon dispose d’un upper en mesh qui s’installe au dessus d’une semelle en phylon doté d’un grand pouvoir d’absorption des chocs et d’une légèreté sans pareil.

Le mesh est également hyper respirant et sera orné de trois Swoosh au total, sur la pointe de l’orteil, à sa place habituelle sur le quarter de la paire mais aussi sur la tige, de quoi ravir les #swhooshaddict. La sneaker propose trois coloris qui sortiront plus tard cet été, le coloris d’origine et deux nouvelles itérations en noir et blanc.Le nouveau bébé de NikeLab baptisé Nike Air Zoom Spiridon sera disponible à partir du 16 juillet sur le webstore et dans les points de vente NikeLab.

Air Max 90 ultra br

In a further leap forward, Nike gave the Air Max 97 a fully visible Air unit along the sole’s entire length, which was accompanied by an audacious layered mesh upper inspired by Tokyo’s highly-streamlined bullet trains. Marking a high point in the series’ audacious, experimental designs, the ’97 even sported reflective piping embedded into the upper.Engineering a new sole unit for improved flexibility, Nike’s Air Max 360 used new thermo-moulding technology in place of layered foam to maximize performance, with a colorway that paid tribute to the series’ forefather, the OG Air Max 1.

Borrowing the ’97’s fully visible sole unit, the Air Max 2003 sported a (relatively, at least) minimalist upper and thanks to new improvements in construction, placed the foot closer to the ground for greater response and flexibility. The shoe’s upper sported a high-performance Teijin material, with a lightweight, spartan construction that tamed the previously wild Air Max series, in line with the decade’s design sensibilities.

The latest installment to the Air Max family sets to reinvent the wheel once again, with a virtually seamless upper utilizing Nike’s Flywire technology to wrap the foot in a breathable, lightweight mesh upper. Deeper sole grooves and a tubular construction are employed for improved transition, takeoff and landing in tandem with the series’ ever-present visible Air unit, topped off with an oversized reversed Swoosh that signifies just how far the Air Max series has come, almost 30 years after it started.