Air Max command leather

Check out our full weekend release guide to see what shoes you can still pick-up over the next two days.Nous avions déjà évoqué il y a quelques mois le retour des Nike Air Foamposite avec entre autres leur coloris Dr. Doom. Mais ce n’est pas le seul méchant de Marvel qui se pointera sur le modèle, puisque une version Silver Surfer nous arrive également.On savait que le modèle designé par Eric Avar revenait en force pour son vingtième anniversaire, on en a la confirmation. Pour ce coloris en référence au Surfeur d’Argent, c’est une édition de qualité supérieure qui est prévue. Ainsi, le revêtement Foamposite sera brillant et reprend donc la couleur argent de Norrin Radd qui se démarque clairement du cuir de bovin et du mesh utilisés qui eux sont en noir. Sur le Foamposite, une dernière couche argent se pose avec un Swoosh d’aspect métallique.

Enfin, la semelle est translucide avec un Swoosh noir et des emplacements blancs. Et pour confirmer que nous sommes sur du premium, la finition est assurée en fibre de carbone sur l’intégralité de la chaussure.Pour vous prendre pour le Surfer d’Argent et défier les quatre fantastiques que sont LeBron James, Kevin Love Kyrie Irving et Gérard – ou alors Stephen Curry, Klay Thompson, Kevin Durant et Zaza Pachulia si vous êtes fans des Warriors – vous pouvez dès à présent aller faire un tour sur Basket4Ballers où ce coloris des Nike Air Foamposite est disponible pour 219,90 euros.Si Nike a déjà sorti sur le marché quelques coloris sympas pour les PG 1, la marque n’en oublie pas moins de régaler le joueur lui-même. En effet, certains auront pu remarquer depuis quelques temps que Paulo s’affichait avec une version Home de ses pompes que le grand public ne trouve pas en magasin.

Comme son nom l’indique – Home pour ceux qui n’ont pas lu l’intro – les couleurs utilisées pour ce modèle sont celles des Pacers à domicile. C’est donc une empeigne blanche qui sert de base, et ce blanc est repris sur la languette, la sangle, les lacets ou encore la semelle. Mais pour autant nous ne sommes pas en présence d’une version immaculée qui abandonnerait toute autre couleur. En effet, le Swoosh sur les panneaux latéraux est en bleu marine, entouré de jaune, parfait pour s’accommoder avec le maillot de Paul George à la Bankers Life Fieldhouse. On retrouve ce duo de teinte sur le logo de la languette mais également sur le mouchetage qui orne la semelle intermédiaire, alors que celle extérieure est plus clean, avec seulement une belle tâche orange à l’avant et le classique logo PG au centre.

Air Max command leather

Le pack se compose de trois des Nike Air Max les plus emblématiques bénéficiant de la Ultra SE Technology. Ces modèles sont davantage qualifiés d’estivaux depuis leur lancement l’an dernier mais le pack all-black plus discret est incontestablement conçu pour la période hivernale. Les Triple Black sont toujours un succès et le Black Out Pack s’est assurer de continuer sur cette voie à l’occasion de la Week of Greatness. Si la Puma Suede est un modèle récent, il a déjà connu de très nombreuses déclinaisons et cette sneaker pour femme a connu un grand succès auprès des connaisseurs. Tout jeune modèle avec une première sortie en 2016, deux coloris exclusifs, en noir et blanc et en beige, ont été dévoilésen exclusivité pour la collection Week of Greatness de Foot Locker. L’occasion idéale pour se procurer l’un des styles les plus en vue de l’année !

On a beau dire, mais les sorties répétées d’éditions (parfois) limitées de la Air Max LD-Zero vont finir par la desservir. A l’heure où tout le monde semble n’avoir d’yeux que pour les Air Max 2017, cette alternative racée tente à nouveau une percée dans un coloris on ne peut plus sobre, quand bien même elle se risque à passer inaperçue. Nike ne s’y trompe pas, à chaque fois qu’il fait le pari d’appliquer un coloris Triple Black à l’une de ses sneakers, c’est une réussite imparable. La preuve nous est donnée une fois de plus au travers de la Nike Air Max LD-Zero « Triple Black ». Pour ne rien gâcher, le design de la sneaker a été partiellement assuré par l’artiste Hiroshi Fujiwara, qui avait d’ores et déjà participé à l’élaboration d’un autre coloris de la Air Max LD-Zero, baptisé Nike Air Max LD-Zero H. Si jamais vous seriez pris d’une irrésistible envie d’en savoir un peu plus sur ce modèle, on vous renvoie ici.

Mais revenons à nos moutons, et à notre sujet. A l’instar de la Air Max 2017, la Air Max LD-Zero profite elle aussi d’une bulle d’air qui va venir s’étaler de tout son long, du talon à la pointe du pied. De quoi lui conférer une allure streetwear assumée, quand bien même son coloris semble vouloir affirmer qu’elle va pouvoir être portée sur le bitume, et pas uniquement sur le falun. Vendue 210 dollars, la sneaker est dès à présent disponible chez une poignée de revendeurs, dont Sneaker Politics.