Nike Air Max 2013

Le nouveau CBA est donc bénéfique pour les petits marchés qui souhaitent garder leur franchise-player. Nouvelle règle qui aurait été très utile l’année dernière pour essayer de garder Kevin Durant, lui qui a profité de l’augmentation du salary cap pour se trouver une place à Golden State. Sam Presti doit l’avoir encore mauvaise et on ne doute pas des efforts qu’il va faire pour re-signer Russell et pour trouver un gars capable de planter plus de 20 points.Russell est loyal, il l’a dit lui même, il veut rester à OKC. L’argent qui va être déposé sur sa table grâce au nouveau CBA le fera sûrement rester, mais Sam doit se dépêcher de mettre des bons lieutenants à côté de lui avant que Russ n’explose.

Après quatre années NCAA passées à Kansas State, chez les Wildcats du pauvre, Wesley Iwundu a fait le tour de la question, surtout que son année senior s’est soldée par un bilan collectif indigne d’une fac habituée aux joies de la March Madness. A 22 ans, le natif de Houston a vu sa cote baisser ces dernières semaines, mais il compte bien rejoindre la Grande Ligue en octobre prochain pour prouver aux scouts qu’ils se trompent sur sa petite personne. Allez, profil.

Quand on jette un coup d’œil aux stats de Wesley Iwundu, on remarque assez rapidement que le garçon a probablement dû passer quelques heures au gymnase durant ses derniers étés. Pas pour pousser de la fonte ça c’est sûr (on y reviendra plus bas) mais bien pour bosser sa gestuelle et son coup de poignet. On a vu l’arrière de Kansas State nous sortir cette saison un match à sept bombes du parking et si vous avez déjà eu une licence de basket vous savez que ce n’es pas donné à tout le monde. Le jump shot et autres douceurs ne sont pas encore totalement maîtrisées pour le prospect mais une chose est sûre, le garçon connait ses limites et semble chaud pour les taffer. C’est pas le cas de tout le monde, hein.

Nike air max 2013

L’image de Force a toujours évoqué basket-ball puissant. pouvoir né de l’héritage du style de jeu de Malone, Patrick Ewing, Charles Barkley,nike air max 2013 David Robinson et des autres joueurs emblématiques de Force. Quand athlètes apportaient cette sorte de pouvoir sur terrain, ils se servaient de audace et jouaient de sa suprématie. Ils transformèrent la quintessence de Force en des visages plus vrais que nature, qui surgissaient dans défenses, punissaient paniers, et attrapaient nombre infini de rebonds. Durant quart de siècle passé, nike air max 2013 voilà ce qu’a été Force : l’unique représentant du pouvoir du basket-ball, la force tapie derrière toute action offensive, l’attitude derrière tous regards de défi. Et, en vérité, c’est ce que Force est toujours.??Mais il y a eu changement, une évolution et une amélioration. Qu’est-ce qui a changé exactement dans pouvoir démontré par jeu de , Charles et autres ? Réponse : cœur de ce pouvoir écrasant, l’attitude impitoyable, intransigeante qu’adopte Force une fois qu’il met pied sur n’importe quel terrain de basket. En 2007 produit Force est plus qu’ constat fait par corps d’ joueur. Il représente état d’esprit.?? nike air max 2013 pouvoir du nouvel athlète Force dérive de association avec l’essence de Force : l’inamovible, l’inébranlable confiance en soi. mot compromis est inconnu dans jeu du nouvel athlète Force. Une taille énorme n’est pas une condition préalable à la force. La confiance est la nouvelle audace. L’indépendance est la nouvelle force.nike air max 2013 jeu explosif est la nouvelle attaque.??La prochaine révolution des athlètes Force est représentée par Amare Stoudemire, Jermaine O’Neal, Omeka Okafur, Harrington, Carlos Boozer et Nate Robinson, qui revêtiront la nouvelle AF25. L’influence que ces joueurs de Force auront sur basket-ball fera écho à l’empreinte que précédents joueurs de Force ont laissée sur jeu : l’effet du pouvoir, de la force et de la détermination explosive. LOOOL texte de malade.. bravo si vous etes arrivés jusqu’ici @ N8.